Les nuisances sonores au travail

Le bruit au travail est souvent synonyme de risque pour la santé des salariés.

Le bruit au travail est souvent synonyme de risque pour la santé des salariés.

Pour 59 % d’entre eux, le bruit au bureau est une gêne majeure, notamment pour les jeunes. Les interférences qui reviennent le plus souvent sont : les sonneries de téléphone, les bips de photocopieur, les touches de clavier et machines à café mais aussi les travaux à proximité.

C'est la conclusion d'une étude de l'IFOP (Institut français de l'opinion publique).

Ce sont plus particulièrement les 18-24 ans qui sont le plus touchés. Environ 65% ressentent une gêne liée aux bruits au travail, pour 57 à 59% dans d’autres tranches d'âges.

 

Les répercussions

Ces bruits dérangeant peuvent avoir des effets négatifs sur le comportement des employées comme par exemple: nervosité, fatigue, comportement agressif, lassitude.


 Pour beaucoup d’entre eux (72%) cela peut avoir des conséquences sur la qualité de leur travail, la raison principale est la difficulté de concentration.

 

 Selon ces mêmes données de l'Ifop, un salarié sur cinq estime que le bruit dans les open space lui fait perdre au moins 30 minutes de temps de travail chaque jour.


Dans le cadre de l'étude, 42% des employés ont déclaré perdre du temps à cause du bruit tous les jours. Un communiqué de l'association JNA (National Hearing Day) précise que ce taux est passé à 50% chez les moins de 35 ans, et à 55% chez les cadres et intellectuels. Par conséquent, il semble que tous les coupables aient été trouvés, car les espaces ouverts sont devenus la norme pour de telles occupations.


 

De plus, les personnes gênées se plaignent également de troubles auditifs comme des bourdonnements ou une hypersensibilité au bruit. Ces travailleurs représentent 57% des interrogés.

 

Enfin, selon une étude réalisée en amont, seulement 28% des personnes ont installé des dispositifs de protection (bouchons d'oreilles, écouteurs, etc.), 23% ont créé un espace isolé du bruit et 22% ont réaménagé l'espace existant.

Publié: 10 mars 2022

Source: https://www.ifop.com/